Diagnostic précoce de l’autisme

Pourquoi la France est-elle en retard?

Emission de France-Culture « La question du jour »  Lien

Intervenante Danièle Langloys, Présidente d’Autisme France,

expert usager à la Haute Autorité de Santé.

« Lundi 19 février 2018, la Haute Autorité de Santé a publié de nouvelles recommandations incitant à un diagnostic précoce de l’autisme, regrettant que celui-ci intervienne, en France, sur le tard et que les parents ne soient pas suffisamment accompagnés.

D’après les pouvoirs publics, les troubles autistiques toucheraient un français sur 100, environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans et 600 000 adultes… »

 

Actualités autisme

Publication janvier/février 2018 dans actualités autisme – liens autisme

RBPP HAS et ANESM « Trouble du spectre de l’autisme: interventions et parcours de vie de l’adulte » Décembre 2017 – publication HAS/ANESM le 19.02.18

« Guide qualité de vie handicap, les problèmes somatiques et les phénomènes douloureux. »

RBPP HAS et ANESM « Les comportements problèmes: prévention et réponses au sein des établissements et services intervenant auprès des enfants et adultes handicapés. »

Le Schéma départemental des Bouches-du-Rhône 2017/2022.

Actualités quatrième plan autisme.

Dans l’autisme, le rôle de l’hérédité est prépondérant

Les chercheurs parlent « d’héritabilité », désignant ainsi la part du trouble liée à la génétique. Une héritabilité de 50 %, par exemple, signifie que les prédispositions génétiques joueront à 50 % dans l’autisme d’un individu, d’autres facteurs liés à l’environnement dans lequel il évolue venant compléter ce déclencheur. Parmi les facteurs génétiques qui participent à cette héritabilité, certains sont hérités des parents, alors que d’autres sont des mutations survenues seulement chez l’enfant porteur du trouble.

Auteur : Franck RAMUS, Directeur de recherches CNRS, professeur attaché à l’Ecole Normale Supérieure (ENS)

En savoir plus, lire l’article du 25 juillet 2017