Diagnostic précoce de l’autisme

Pourquoi la France est-elle en retard?

Emission de France-Culture « La question du jour »  Lien

Intervenante Danièle Langloys, Présidente d’Autisme France,

expert usager à la Haute Autorité de Santé.

« Lundi 19 février 2018, la Haute Autorité de Santé a publié de nouvelles recommandations incitant à un diagnostic précoce de l’autisme, regrettant que celui-ci intervienne, en France, sur le tard et que les parents ne soient pas suffisamment accompagnés.

D’après les pouvoirs publics, les troubles autistiques toucheraient un français sur 100, environ 100 000 jeunes de moins de 20 ans et 600 000 adultes… »

 

Dans l’autisme, le rôle de l’hérédité est prépondérant

Les chercheurs parlent « d’héritabilité », désignant ainsi la part du trouble liée à la génétique. Une héritabilité de 50 %, par exemple, signifie que les prédispositions génétiques joueront à 50 % dans l’autisme d’un individu, d’autres facteurs liés à l’environnement dans lequel il évolue venant compléter ce déclencheur. Parmi les facteurs génétiques qui participent à cette héritabilité, certains sont hérités des parents, alors que d’autres sont des mutations survenues seulement chez l’enfant porteur du trouble.

Auteur : Franck RAMUS, Directeur de recherches CNRS, professeur attaché à l’Ecole Normale Supérieure (ENS)

En savoir plus, lire l’article du 25 juillet 2017

Peut-on parler d’une épidémie d’autisme?

Les travaux de préparation du 4ème plan autisme se poursuivent, les mesures devant être inscrites cet automne dans le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018. Des chercheurs de plusieurs pays ont été auditionnés au ministère des Affaires sociales et de la Santé sur les moyens d’améliorer le diagnostic et l’accompagnement des personnes autistes. Mais que sait-on, aujourd’hui, de la fréquence de l’autisme à travers le monde ? Des informations changeantes, parfois même contradictoires, circulent à ce sujet.

Lire la suite de cet article du 14 mai 2017 – Franck RAMUS, Directeur de recherches CNRS, professeur attaché à l’ENS, Ecole Normale Supérieure dans The Conversation.

Publication Autisme France

Les besoins de compensation des personnes avec TSA.

De nouveaux documents pour améliorer le traitement des demandes auprès des MDPH

« Evidemment, le certificat médical ne permet pas d’éclairer clairement les besoins de compensation des personnes avec TSA, ou troubles DYS, ou DI, ou troubles psychiatriques, ou polyhandicap, etc… : devant la levée de boucliers, la CNSA a commencé à travailler à sa refonte, avec nous, pour une fois

De nouveaux documents pour améliorer le traitement des demandes auprès des MDPH
Dans le cadre du projet expérimental « Impact » (innover et moderniser les processus MDPH pour l’accès à la compensation sur les territoires), qui doit permettre d’améliorer le traitement des demandes de prise en charge du handicap, deux arrêtés créent un nouveau certificat médical (Cerfa n° 15695*01) et un nouveau formulaire de demande auprès des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) (Cerfa n° 15692*01). Le nouveau formulaire de demande peut coexister, jusqu’au 1er mai 2019, avec l’ancien. Ainsi, chaque MDPH doit indiquer la date à laquelle il peut être utilisé pour les demandes qui lui sont adressées. En revanche, l’ancien certificat médical est abrogé immédiatement, seul le nouveau peut désormais être complété.

Arrêté du 5 mai 2017 relatif au modèle de formulaire de demande auprès des MDPH (J.O. du 11 mai 2017) et arrêté du 5 mai 2017 relatif au modèle de formulaire de certificat médical pour une demande auprès des MDPH (J.O. du 07 mai 2017). »

lien https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R19993

Formulaire de demande(s) de prestations liées au handicap …

Assemblée Générale Ordinaire 2017

Une Clé pour demain

Assemblée Générale Ordinaire de l’Association

Le 14 juin 2017 à 18 h 30  – Roquevaire 13360.

Programme
Assemblée statutaire
– Présentation du rapport d’activité 2016 du FAM ‘Héméralia’ par la Directrice de l’établissement.

Les familles et représentants légaux des usagers du Foyer d’Accueil Médicalisé ‘Héméralia’ sont associés et conviés à l’Assemblée Générale.