Les avancées de la recherche

Les origines de l’autisme et des autres TED

Les origines de ce handicap ne sont pas encore connues précisément. L’état actuel des connaissances scientifiques ne permet pas d’identifier les causes et les raisons pour lesquelles les personnes avec autisme et TED se développent différemment. Cependant la recherche clinique, biologique et thérapeutique permet aujourd’hui d’avancer des hypothèses :

La piste génétique

L’implication de facteurs génétiques dans l’autisme ne fait plus de doute aujourd’hui et les mécanismes en cause sont variables. Selon la HAS, « le risque de développer un autisme pour un enfant dans une fratrie où il existe déjà un enfant avec autisme et autres TED est de 4% si l’enfant déjà atteint est un garçon et de 7% si l’enfant déjà atteint est une fille »

Le sex-ratio varie selon que l’autisme et autres TED est associé ou pas à un retard mental:

  • Deux garçons pour une fille quand un retard mental modéré à sévère est associé,
  • Six garçons pour une fille quand il n’y a pas de retard mental.

L’âge des parents est un facteur de risque d’autisme et autres TED. Pour la mère de plus de 35 ans, le risque est de 1, 3%, pour le père de plus de 40 ans, il est de 1,4%. Par ailleurs entre jumeaux monozygotes la fréquence de l’autisme varie de 70 à 90%.

L’hypothèse synaptique

Elle est basée sur l’étude des connexions des synapses et de la structure du cerveau. Elle propose une théorie axée sur l’hyper-connectivité locale pour les personnes avec autisme et autres TED, aux dépends d’une connectivité à longue distance reliant les différentes aires cérébrales entre elles. Dans cette hypothèse, un défaut du développement et du fonctionnement synaptique serait à l’origine de ce handicap.

D’autres hypothèses sont émises

A ce jour, aucune n’a abouti à des certitudes. Elles tendent toutes néanmoins vers l’existence de facteurs multiples.

En l’état actuel des connaissances, la communauté scientifique internationale s’accorde à dire que l’autisme est un trouble neuro-développemental hétérogène qui a une incidence directe sur le fonctionnement de la personne.

S’informer des évolutions de la recherche

Consulter régulièrement le site de l’Association pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations (ARAPI).

Le Conseil d’administration de l’ARAPI, composé à parts égales de parents et de professionnels impliqués dans la recherche (appliquée et fondamentale), a pour objet de promouvoir et de favoriser le développement de la recherche sur l’autisme :

  • Susciter des recherches et des études,
  • Favoriser toute action d’information et de diffusion des connaissances,
  • Développer des actions de formations,
  • Inciter des coopérations internationales.

L’ARAPI publie deux fois par an un bulletin scientifique qui présente l’avancée de la recherche sur l’autisme et les autres TED.